VallEnergie

Le site est actuellement en cours de refonte.

Le nouveau contenu sera mis en ligne prochainement.

Merci pour votre patience.


VALLENERGIE : "Atteindre l'autonomie énergétique de la Vallée de l'Attert belgo-luxembourgeoise gérée par le local"


Programme : Interreg IVA Wallonie - Luxembourg

Durée : 30 mois (juillet 2012 - juin 2015)

Coût total du projet : 908 975 € - 454 487,50 € de contribution FEDER

Partenaires :
  • Au Pays de l'Attert asbl (Porteur de projet)
  • ULg, Campus d'Arlon
  • D'Millen asbl
  • Reidener Energiatelier asbl
Description : Ce projet comporte 6 actions :

  • Action 1 - Analyse des productions et des consommations d'énergies de bâtiments communaux

    Des audits énergétiques vont être réalisés sur plusieurs bâtiments publics présents sur le territoire transfrontalier afin de préparer une gestion énergétique dans la durée. La dimension comportementale sera intégrée dans la réalisation de l'audit afin d'obtenir des résultats conformes aux caractéristiques techniques des bâtiments audités, mais aussi conformes aux comportements des utilisateurs des bâtiments. Un rapport (plan d'optimalisation énergétique) sera remis aux différents gestionnaires des bâtiments étudiés. Ce concept pourra être appliqué pour d'autres communes.


  • Action 2 - Comment réapproprier les énergies renouvelables potentielles et les économies d'énergie par les communautés locales ?

    Pour que le travail d'indépendance à long terme soit le plus démocratique possible, il faut mobiliser les Attertois dans des sociétés coopératives de production (micro-réseau de chaleur urbain par ex.). Cette action va permettre d'impliquer les citoyens au maximum afin d'atteindre l'autonomie énergétique de la Vallée transfrontalière. Tous les particuliers (petits ou grands revenus) pourront mettre en place des installations à énergies renouvelables ou réaliser des investissements qui permettent d'économiser l'énergie. Le bénéfice ira vers le citoyen. C'est la vraie démocratie constructive transfrontalière.


  • Action 3 - Nouveaux concepts en énergies renouvelables

    A travers cette action, diverses études et nouvelles pistes seront recherchées pour progresser vers l'indépendance énergétique.

    • Etablissement d'un projet de 4 maisons à énergie positive. Il faut savoir que l'Europe exige qu'à partir de 2021, tout nouveau bâtiment soit zéro énergie. Il est donc grand temps d'agir. Ces projets seront réalisés ultérieurement par un organisme agréé commune, société de logements…).
    • Nous étudierons également la faisabilité d'une filière de plaquettes sur la Vallée. Certaines communes du territoire sont dépourvues de bois tandis que certaines en regorgent. Cette filière pourrait permettre d'étendre les projets bois énergie sur la Vallée de l'Attert. L'objectif est de centraliser les plaquettes venant de ressources de la Vallée et de les rendre disponibles à toutes les communes du territoire, mais également de consolider l'ancrage transfrontalier.
    • Une étude technique et financière sera réalisée sur la mise en place de projets de réseaux de chaleur urbains.
    • Une étude technique et financière sera réalisée pour mettre en place un système de séchage de matières agricoles (foin par ex) via l'utilisation :

      • de productions excédentaires d'électricité verte.
      • de la chaleur provenant d'une centrale de biométhanisation ou via la récupération de la chaleur émise par une installation photovoltaïque. Cela permettra d'augmenter le rendement des panneaux en les refroidissant, mais également de valoriser cette quantité de chaleur perdue.


  • Action 4 - Adaptation des règlements urbanistiques

    Créer un groupe de travail afin d'adapter les règlements urbanistiques (RGBSR du côté wallon par ex.) comme :
    • encourager la mise en œuvre de matériaux sains et durables
    • favoriser une architecture bioclimatique
    • autoriser des matériaux denses pour l'isolation
    • rendre possibles les formes architecturales nécessaires à l'utilisation adéquate des énergies renouvelables (comme le débordement des toitures au sud pour l'utilisation de l'énergie solaire directe)
    • permettre des surfaces de baies adaptées selon l'orientation des façades
    • autoriser les bardages de bois

    L'idée est de partir d'outils locaux comme le RGBSR pour intégrer l'aspect énergétique. Pour y parvenir, le partenariat partira d'exemples bien appliqués de part et d'autre de la frontière. En intégrant la dimension énergie dans les règlements, un premier pas sera fait pour arriver à une harmonisation.


  • Action 5 - Mise en place d'une infrastructure scientifique et ludique pour répondre de façon professionnelle à la demande des multiples visiteurs

    La demande pour des visites guidées est importante. En moyenne, l'asbl D'Millen située à Beckerich reçoit 2.500 personnes par an (scolaires primaires, lycéens, hautes écoles et universités, groupes professionnels et élus) venant principalement de Belgique, du Grand-Duché de Luxembourg et de France. Actuellement, deux personnes sont chargées de réaliser ces visites en luxembourgeois, en français, en allemand et en anglais sur la seule commune de Beckerich.

    Malgré son envie de partager son expérience avec d'autres, cette association a atteint une certaine limite. Elle manque notamment de matériel et d'outils adaptés aux différents types de publics accueillis.

    Elle voudrait développer le caractère transfrontalier et européen de sa région en supprimant les frontières du val d'Attert, dans le but de montrer des exemples qui fonctionnent des deux côtés de la frontière. Mais elle souhaite également développer une dimension historique en comparant les anciennes et les nouvelles énergies et techniques : autrefois, les énergies nécessaires étaient produites localement, aujourd'hui, nous pourrions aussi produire les énergies localement grâce aux énergies renouvelables.

    Cette action permettra de :
    • développer du matériel professionnel ou ludique selon les groupes reçus
    • mieux sensibiliser les jeunes et les moins jeunes aussi
    • rédiger des brochures ciblées en fonction du public (pour les communes, les privés, les jeunes, etc.)
    • installer des panneaux explicatifs à certains endroits clés des communes liées au projet
    • créer une collaboration active avec des écoles et des universités (par exemple sous forme de stages de moyenne durée - typiquement une semaine - permettant aux étudiants de s'immerger dans la réalité d'un projet énergétique local, intégré et citoyen)
    • organiser " une ou plusieurs semaine(s) de réflexion sur l'énergie ", destinées aux professionnels, sous forme de séminaires avec visites d'installations déjà performantes


  • Action 6 - Sensibilisations - conseils - promotion

    Une campagne de sensibilisation est un travail de longue haleine. De plus, il est important de former/informer un autre public comme les concepteurs et les personnes qui gèrent les nouvelles installations.

    Ceci afin de créer un climat enthousiaste en faveur des énergies renouvelables et atteindre si possible l'autonomie énergétique de la vallée belgo-luxembourgeoise.

    • Formation des personnes chargées de concevoir, de gérer les installations individuelles et collectives, le personnel communal en premier lieu.
    • Mise en place d'un service de conseils pour bien réussir sa reconversion énergétique (guide de bonnes pratiques - annexe au cahier des charges pour les nouvelles constructions…)
    • Projet d'économies d'énergie avec les écoles. Les enfants d'aujourd'hui seront les adultes de demain et leur comportement vis-à-vis des consommations d'énergie est essentiel.
    • Conseils énergétiques personnalisés à destination des particuliers. Un suivi des consommations sera opéré après le conseil afin de déterminer la baisse des consommations énergétique.
    • Mise en place de conférences/actions de sensibilisation, concrètes et proches des citoyens, axées sur la reconversion énergétique.
    • Visites organisées autour des sites " Energie " actuels et anciens répertoriés.


Soutien :

Promenade à vélo DécouVerte

Cette promenade d'environ 50 km vous emmène à la découverte des anciennes et nouvelles énergies dans la vallée de l'Attert belgo-luxembourgoise. Outre le descriptif de la promenade, la farde contient des fiches pour chaque énergie que vous rencontrerez sur votre chemin. Le parcours se trouve également sur le site edp-parcours. Pour le trouver, une fois sur le site, allez sur l'onglet "RECHERCHE". Complétez le formulaire avec ces indications :

Activité : vélo de route
Localité : Attert
Dans un rayon de : 1 km (si on met 0 ou rien, il ne trouve pas !)
Cliquez sur RECHERCHEZ !

Vous verrez apparaître sous la carte un cadre bleu avec "14617 de Attert à Attert DécouVerte 50 km Vélo de route"

Il suffit de cliquer sur le nom "DécouVerte". Vous pourrez exporter le parcours au format gpx.


(c) Au Pays de l'Attert, 2005. Tous droits réservés 2005
Webmaster : Sylvain Lacomble
Dernière mise à jour : 14/05/2008