Optibiogaz

Le site est actuellement en cours de refonte.

Le nouveau contenu sera mis en ligne prochainement.

Merci pour votre patience.


OPTIBIOGAZ : "Vers une gestion optimisée et intégrée de la production de biogaz à la ferme"

Programme :
Interreg IVA Grande Région (Allemagne : Sarre et Rhénanie Palatinat, Belgique : Wallonie, France : Lorrain, Grand-Duché de Luxembourg


Durée :
4 ans (juillet 2008 - juin 2012)


Description :
Ce projet, dans la continuité d'Agricométhane, est divisé en 5 actions réalisées en parallèle dans la Grande Région :

  • L'action 1 : "Suivi et régulation du processus"

    Le projet Optibiogaz se propose de développer un analyseur de gaz relié à un automate dont la fonction sera de prévenir tout dysfonctionnement lors de la digestion. Cette régulation supplémentaire aux prémices de l'automatisation débutée dans Agricométhane, vise une gestion beaucoup plus fine des installations pilotes qui en seront équipées. Dans cette optique, une synergie entre partenaires scientifiques de renom est requise afin de comprendre au mieux le comportement des populations bactériennes régissant le processus de production de biogaz.


  • L'action 2 : "Valorisation des sous-produits"

    Deux produits de la biométhanisation sont actuellement sous valorisés:


    • Les digestats : Ce résidu de la biométhanisation est riche en éléments fertilisants comme l'azote (N), le phosphore (P), le potassium (K) et en micro-éléments indispensables aux cultures. Il démontre même un avantage comparatif par rapport aux lisiers traditionnels (moins odorants, hygiénisation partielle, limitation des pertes en azote vers le nappes phréatiques…).

    • La chaleur : L'énergie calorifique produite par les groupes de cogénération est pour une faible part utilisée pour le chauffage des digesteurs. Le projet Optibiogaz s'attellera à développer un processus de réduction de la teneur en eau des digestats par évaporation sous vide en utilisant la chaleur résiduelle de la cogénération. Le but est de réduire les volumes à transporter et à épandre (réduction des dépenses énergétiques).

  • Le projet valorisera ces deux produits en permettant des économies d'énergie au niveau de la ferme et des industries chimiques, vis-à-vis des engrais.


  • L'action 3 : "Impact environnemental"

    L'impact environnemental de la biométhanisation sera étudié et comparé aux pratiques usuelles d'épandages de fumier et lisier de plusieurs manières.


    • Par un contrôle des émissions gazeuses : L'objectif est de démontrer scientifiquement que la biométhanisation est une option très favorable pour réduire les nuisances olfactives engendrées par les activités agricoles.

    • Via l'association du projet Optibiogaz à d'autres projets Interreg : Par une étude de l'effet de la fertilisation basée sur les digestats.

    • Par analyses pédologiques et fourragères : Le but est de déterminer s'il y a évolution de la structure du sol et des nutriments nécessaires aux plantes.


  • L'action 4 : "Etat des lieux et analyse des flux de matière"

    Cette action est divisée en deux parties distinctes :


    • Un État des lieux permettra la description de la situation de la Grande Région concernant la production de biogaz.

    • L'Analyse des flux de matière permettra avec l'aide de données réelles et bibliographiques la modélisation des flux de matière des quatre unités de biométhanisation pilotes. Grâce à ce travail, les répercussions climatiques, les émissions, les conséquences financières ainsi que les effets sur l'emploi seront également évaluées et leur transposition à l'échelle de la Grande Région simulée.

  • L'action 5 : "Réseau d'expertise et de diffusion"

    Concrétisation du volet communication par :


    • Des séminaires ;

    • Des journées d'études ;

    • Des visites des installations ;

    • Un site internet bilingue (www.optibiogaz.eu) ;

    • Et via la diffusion d'articles de vulgarisation dans la presse.

Le point sur ce qui a été fait :

Intervenants :

Porteur de projet :
asbl "Au Pays de l'Attert"

Partenaires scientifiques de renom :
B-Université de Liège, campus d'Arlon
D-IZES gGmbh
F-INPL-ENSAIA
L-Centre de Recherche Public - Gabriel Lippmann

Partenaire technique :
B-Laborelec

Installations pilotes :
B-Ferme du Faascht, Kessler SCRL
D-Biogas Rohlingerhof
F-Bio Recycle SàRL
L-Biogas Biekerich

Soutien :
FEDER
(Fonds Européen de DEveloppement Régional)
Interreg IV A Grande Région
Ministère de l'environnement de la Sarre



Région wallonne
Sita Bioénergie

Plus d'info sur le site www.optibiogaz.eu

(c) Au Pays de l'Attert, 2005. Tous droits réservés 2005
Webmaster : Sylvain Lacomble
Dernière mise à jour : 14/05/2008